Cuisine-et-fourneau.fr » Dossier » Serre à tomate : que faut-il savoir sur la plantation des tomates et leur culture sous serre ?

Serre à tomate : que faut-il savoir sur la plantation des tomates et leur culture sous serre ?

La tomate est le légume auquel chaque jardiner digne de ce nom a déjà eu affaire. En effet, ce légume est véritablement emblématique dans la plantation et dans les jardins. Ce légume qui est parfois confondu pour un fruit, est là pour ravir petits et grands. D’une part grâce à son goût, à son utilisation dans la plupart des recettes de cuisine et d’une autre, grâce à son accessibilité aux jardiniers et à sa facilité de plantation. Aujourd’hui, on remarque donc beaucoup de plantation de tomate sous serre froide.

Quels sont les principaux avantages de la culture des tomates sous une serre ?

La culture des tomates sous une serre présente deux avantages principaux que personne ne peut négliger :

  • La serre protège les tomates contre l’humidité.
  • La serre permet à la température d’augmenter rapidement.

Le premier avantage est un réel bénéfice pour les jardiniers qui s’y connaissent car l’humidité est connue pour ne jamais présager rien de bon. En effet, l’humidité attire les bêtes et les petits insectes qui risquent d’endommager la culture des tomates, mais en plus elle encourage le développement d’une maladie connue : le mildiou. Ainsi, la serre va empêcher tout cela car elle est considérée comme un réel abri contre l’humidité.

Le second avantage est que la serre va permettre à son intérieure de se réchauffer et ce, au moindre rayon de soleil qui apparaît. Une température ambiante relativement élevée est favorable au mûrissement des tomates et leur assure une grande longévité, ce qui représente un gain de temps assez important pour un jardinier.

Quels sont les inconvénients et les contraintes les plus rencontrés dans la culture des tomates sous une serre ?

Malheureusement, la serre à tomate ne présente pas que des avantages et que du bon. Il existe en effet, quelques inconvénients dans l’utilisation des serres à tomate qui risquent de freiner plus d’un jardinier, et c’est pourquoi il est important de toujours les rappeler.

L’une des contraintes les plus importantes est que la serre est faite de façon à ce que le principe de la rotation de culture est difficilement respectable. Il faut rappeler que ce non respect peut donc causer :

  • Une fatigue et vieillissement du sol.
  • Une propagation de parasites dans la terre à l’intérieure de la serre à tomate.
  • Des maladies de légumes et de tomates.

Enfin, il faut savoir que certains indésirables (comme par exemple les aleurodes) sont très attirés par les environnements assez chauds et vont donc se propager dans la serre et peuvent causer des problèmes à la plantation.